La FIFA interdit à Motema Pembe de recruter jusqu’en 2023

0
295

Kinshasa, 23 juillet 2020 (ACP).– La Fédération internationale de football association (FIFA) a interdit au DC Motema Pembe de recruter les joueurs jusqu’en 2023 à la suite de la résiliation unilatérale du contrat le liant au Brésilien Renan Augusto Ferreira en 2016, indique une correspondance de l’instance faîtière du football mondial adressée à la Fédération congolaise de football association (FECOFA).

Selon la correspondance de la Commission disciplinaire de la FIFA, datée du 6 avril 2020 et réceptionnée à la FECOFA le 8 du même mois, portant la signature de Lord Veehala, le DC Motema Pembe est coupable d’avoir refusé de se conformer entièrement à la décision prise par la Chambre des différends du 30 octobre 2019, décision selon laquelle le club vert et blanc kinois devait payer au joueur brésilien la somme de 18.000 $US plus 5% de ce montant et d’une autre somme de 43.155 $US plus 5% de pénalité pour la résiliation unilatérale du contrat le liant à ce joueur.

A compter de la date de la notification, un délai de 30 jours avait été accordé au DC Motema Pembe pour apurer cette somme. Il est indiqué que si le paiement n’est pas effectué  auprès du joueur créancier et que la preuve d’un tel paiement n’est pas fournie au secrétariat de la Commission de discipline de la FIFA et même à la FECOFA dans ce délai, l’interdiction d’enregistrer de nouveaux joueurs tant au niveau national qu’au niveau international sera imposé au DC Motema Pembe.

Cette interdiction couvre  toutes  les équipes masculines, notamment l’équipe première et celles des catégories des jeunes. Dans la foulée des sanctions prises, il est souligné que le club débiteur ne peut faire usage des mesures d’exception. Il est aussi indiqué qu’en tant que membre de la FIFA, la FECOFA se voit rappelée son devoir de mettre en œuvre cette décision et de fournir à l’instance faîtière du football planétaire la preuve que l’interdiction de transfert a été mise en œuvre au niveau national.

La correspondance de la FIFA indique en outre que, si la FECOFA ne se conforme pas à cette décision, la Commission de discipline décidera des sanctions appropriées contre son membre et que cela peut conduire à une expulsion de la FIFA. En même temps, le joueur créancier est invité à informer le secrétariat de la Commission disciplinaire de la FIFA ainsi que la FECOFA de chaque paiement effectué et de fournir, le cas échéant, les preuves de tout paiement. C’est le 2ème cas du genre qui surgit pour le DC Motema Pembe en l’espace de quelques jours, après celui du joueur malien Ousmane Sangaré. ACP/ZNG/ODM/Fmb/Awa