La femme est valablement valorisée au sein de la RTNC/ Tshopo à Kisangani, affirme le directeur de la chaine

0
505

Kisangani, 24 juillet 2020(ACP).- Le directeur provincial de la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC),  Max César Lokate a reconnu que la femme est valablement valorisée et représentée depuis sa prise des fonctions parce qu’elles ont des atouts nécessaires pour réaliser un bon travail.

Lokate l’a fait savoir lors de l’audience qu’il a accordée reçu le dans son bureau de travail à une délégation de l’Union congolaise des femmes des médias (UCOFEM), section de la Tshopo venue échanger avec lui sur le devenir de la femme au sein de ce média audiovisuel.

 Il a eu l’occasion d’expliquer  à ses hôtesses que ce média public fait l’honneur à la femme. Pour preuve, a-t-il précisé, sur un effectif de 177 agents, la RTNC Tshopo compte cinq (5) femmes au grade de  chef de service et 17 autres comme chef de sections qui sont  autant de postes des responsabilités et non de moindre.

Il a fait remarquer qu’avant sa nomination à la RTNC Tshopo en 2016, aucune femme n’avait occupé des postes de prise de décision, la promotion de toutes ces femmes au grade de commandement, est intervenue lors de la dernière mise en place en décembre 2019.

Le directeur provincial  de la RTNC a par ailleurs rappelé que la délégation de l’UCOFEM s’était rendue peu auparavant à la direction provinciale de l’Agence Congolaise de presse (ACP), Kisangani pour le même exercice. ACP/Kayu/GGK