COVID-19 : Les mesures barrières négligées dans les endroits publics à Lubumbashi

0
460

Lubumbashi, 25 Juillet 2020 (ACP).-Les mesures barrières édictées par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour lutter contre la propagation de la COVID-19, sont négligées dans les endroits publics à Lubumbashi, après la levée de l’état d’urgence sanitaire, a constaté l’ACP.

Le port du cache-nez qui était obligatoire, l’observance du  lavage correct des mains avec du savon et la distanciation sociale, qui étaient de mise au début de cette pandémie en RDC, ne sont plus respectés par la population, surtout dans les véhicules de transport en commun, les marchés et lieux des deuils.

Un chauffeur de taxi-bus interviewé par l’ACP, à ce sujet, a lancé un appel aux autorités pour assurer le suivi de ces mesures. Car, a-t-il dit, la plupart des passagers, considèrent la COVID-19 comme une maladie diabolique qui atteint uniquement les païens. Il soutient que ces dispositions soient accompagnées des sanctions (amendes) en vue de contraindre les inconscients au respect strict des gestes barrières pour éviter que le pays soit confiné une fois de plus. ACP/Fng/CL/KJI/MPK