Kasaï  central : plaidoyer pour  l’amélioration des conditions de travail des agents  du PNHF  

0
1119

Kananga, 25 juillet 2020 (ACP).-  Les agents  du Programme national de l’hygiène aux frontières dans la province du Kasaï Central ont dénoncé en début de semaine  le non-paiement de leurs primes de risque depuis le mois de mars 2020, en dépit de leur déploiement  dans des frontières dans le cadre de la lutte   contre la propagation  du  coronavirus.

A cette occasion, le coordonnateur provincial de ce service public, Modeste Kapajika, a aussi  déploré la précarité des conditions  de travail et de vie des  prestataires non pris en charge par le gouvernement depuis leur déploiement.

Outre le manque de prime de motivation et de risque professionnel, a-t-il expliqué, le logement et la restauration de ces prestataires ne sont pas non plus  pris en charge. Ils sont également dépourvus d’équipement approprié susceptible de leur faciliter le contrôle des mouvements des populations, en vue de prévenir l’entrée en province de cette pandémie, a-t-il ajouté.

Pour ce faire, il a demandé aux instances compétentes d’améliorer les conditions de travail dans un temps record des agents qui menacent déjà de débrayer avec toutes les conséquences que cela peuvent entrainer sur la situation sanitaire de la province. ACP/Fng/CL/KJI/MPK