Le premier ministre somalien démis de ses fonctions

0
219

Kinshasa, 26 juillet 2020 (ACP).- Le Parlement somalien a démis le Premier ministre Hassan Ali Khaire de ses fonctions lors d’un vote de défiance samedi dernier pour ne pas avoir ouvert la voie à des élections pleinement démocratiques, a déclaré le président du Parlement, ont annoncé dimanche les médias locaux.

La motion de censure a été soutenue par 170 des 178 députés du Parlement, et l‘éviction de Khaire a été immédiatement approuvée par le président Mohamed Abdullahi Farmajo, qui l’avait nommé premier ministre en février 2017.

Les députés étaient arrivés samedi à l’Assemblée nationale pour travailler sur l’organisation des prochaines élections nationales en 2021.

Les parlementaires ont accusé le premier ministre de ne pas avoir tenu la promesse du gouvernement de préparer un plan clair qui ouvre la voie à des élections à une personne et un vote en 2021.

Le bureau du président a publié une déclaration indiquant que Farmajo allait bientôt nommer un nouveau premier ministre. ACP/Zng/May