Tournée du ministre Molendo Sakombi dans les circonscriptions foncières du Kongo Central

0
228

Mbanza-Ngungu, 26 juillet 2020 (ACP).- Le ministre des Affaires foncières, Aimé Molendo Sakombi, a séjourné samedi à Mbanza-Ngungu, dans le cadre d’une tournée qu’il a entamée le même jour dans les circonscriptions foncières de la province du Kongo Central.

Il a commencé sa tournée dans les circonscriptions foncières de Kasangulu et Madimba, avant d’atteindre Mbanza-Ngungu où il a été accueilli par le gouverneur de province Atou Matubuana Nkuluki, en présence du chef de division unique des Cataractes, M. Samuel Masumu Ntotila, de l’administrateur du territoire Luc Makiadi Mamonekene Buka et du conservateur des titres immobiliers de Mbanza-Ngungu, Philibert Gombo Kilesi Kimfuta.

Le ministre a indiqué à la presse que sa tournée d’itinérance s’inscrivait dans le cadre de l’état des lieux de la situation cadastrale et des titres immobiliers en RDC en général et au Kongo Central en particulier, avant de relever l’importance accordée par le gouvernement à la maximisation des recettes du Trésor.

Il a annoncé à cette même occasion que le gouvernement de la RDC est en pourparlers forts avancés avec un pays ami pour la numérisation du cadastre avec une technologie de pointe en vue de maximiser les recettes de l’Etat, soulignant que cette numérisation servira également à régler la majorité de conflits qui jonchent dans les cours et tribunaux.

Il a déploré auprès de l’autorité provinciale les incompétences des chefs coutumiers qui parfois s’ingèrent dans la gestion des terres ainsi que de la petite territorialité.

Pour sa part, le conservateur des titres immobiliers a présenté au ministre la circonscription foncière de Mbanza-Ngungu qui, a-t-il noté, comprend 52 agents dont 28 nouvelles unités qui avaient été omis dans les derniers arrêtés admettant les agents sous statut.

Il a évoqué les conflits qui ont amené sa circonscription foncière à instaurer le système d’informations globales afin de numériser chaque m2 traité et éviter des superpositions et des doubles attributions.

Le conservateur Philibert Gombo a relevé le besoin pour son administration d’être équipée en matériels conséquents, notamment des ordinateurs et logiciels pour réduire ou éradiquer les conflits.

Auparavant, le conservateur et le chef de division de cadastre avaient signé un acte d’engagement conçu par le ministère.

Après Mbanza-Ngungu, le ministre des Affaires foncières devait poursuivre sa tournée dimanche à Songololo et lundi à Matadi. ACP/CL/May