Frédéric Kitenge pour des contacts directs entre Mazembe et Lille pour le transfert de Jackson Muleka

0
513

Kinshasa, 27 juillet 2020 (ACP).- Le manager général du Tout Puissant Mazembe de Lubumbashi, Frédéric Kitenge Kinkumba, a annoncé dimanche sur Top Congo des contacts directs entre le team noir et blanc lushois et Lille Olympique Sporting Club (LOSC) de la Ligue 1 française  au courant de cette semaine sur le transfert du joueur Jackson Muleka.

M.Kitenge a affirmé que son équipe a appris comme tout le monde cette information par le biais des médias internationaux. Jusque-là, l’équipe de Lille n’a pas contacté Mazembe. C’est plutôt le club belge de Mouscon qui l’a fait par le truchement d’un agent. Nous avons demandé à ce dernier de se référer à l’équipe pour laquelle cet agent mène des démarches en vue d’un contact direct avec Mazembe», a-t-il confié, en précisant : «Effectivement, Mouscron nous a fait son offre que nous sommes en train d’étudier. Dans cet intervalle, nous avons appris que Lille est en contact avec Jackson Muleka. Pour en avoir le cœur net, nous avons appelé ce dernier, qui nous a relaté tous les faits. Aussi, avons-nous fait savoir à cet agent de joueur notre volonté de ne pas continuer avec Mouscon qui s’est engagé dans ce dossier en sous-traitance. C’est ainsi que nous avons exigé que Lille OSC contacte Mazembe pour voir de quoi l’on pouvait parler et qu’on a finalement pris rendez-vous pour cette semaine qui commence.»

Pour le manager général des Corbeaux lushois, Lille tient à avoir les services de Jackson Muleka dans le but de le placer d’abord dans l’équipe belge de Mouscon ou dans celle de Boavista du Portugal. «De toutes les façons, si Lille s’offre les services de cet avant-centre de Mazembe, le club français peut en faire ce qu’il veut. Pourvu que Lille n’agisse pas par personne interposée», a-t-il tenu à préciser.

Pour le reste, Kitenge Kinkumba a parlé de spéculations des agents des joueurs et de la presse notamment au sujet des intentions de Lens, un autre club de la Ligue 1 française, qui aurait eu les mêmes intentions sur le même joueur Jackson Muleka. «Lens ne nous a jamais contacté. Seulement, il y a eu des fuites d’informations qui  ont mis la puce à l’oreille de Mazembe, qui a su en interne que Lens voulait aussi avoir Jackson Muleka et avait arrêté un certain montant pour faire des propositions à Mazembe. En interne, une indiscrétion a soufflé que c’était ridicule pour Lens d’aller s’abaisser avec des chiffres aussi ridicules. C’est ainsi que Lens s’est rebiffé et n’est jamais venu au grand jour exposer son offre. C’est dans ce sens que dans la presse, certaines personnes n’ont pas hésité de taxer Mazembe de vendre mal alors qu’il n’en est rien.», a fait remarquer le manager général de Mazembe, ajoutant qu’en ce qui concerne Lille, cette dernière équipe a reconnu que Mouscon agissait effectivement en son nom et que cette semaine, les responsables lillois feront un pas vers Mazembe pour d’éventuelles discussions. «Pour le montant du transfert, rien n’y est dit. Mazembe n’est pas là pour demander trop ou peu. La première des préoccupations est qu’on trouve de bonnes conditions pour le joueur sans aucun faux-fuyant. Pour nous, il est question de contourner l’influence des agents, sachant que c’est Lille qui a besoin de Jackson Muleka», a indiqué Frédéric Kitenge, qui a affirmé que si Lille confirme ses intentions, ce ne sera pas le seul club qui convoite cet avant-centre de Mazembe et on verra sur quelle équipe tombera le choix du club pour le bien du joueur. ACP/Kayu/ODM/Fmb/NKV