Haut-Katanga : le député Christian Mwando salue la décision de la SADC sur le retrait de l’armée zambienne du territoire congolais

0
1018

Lubumbashi, 27 Juillet 2020 (ACP).- Le député national Christian Mwando Nsimba Kabulo, élu de la circonscription de Moba dans la province du Tanganyika, a salué la décision de la SADC demandant à la Zambie de retirer son armée du territoire de la RDC, où elle occupe sans titre ni qualité quelques villages à Muliro depuis un temps.

Dans un entretien téléphonique avec l’ACP, l’élu de Moba a indiqué qu’il s’agit d’une bonne nouvelle pour la population du territoire de Moba qui doit regagner son milieu d’origine.

A ce sujet, il a invité les gouvernements central et provincial (Tanganyika) de prendre de dispositions nécessaires pour la mise en application des mesures d’accompagnement pour aider les habitants des villages du groupement de Muliro, qui s’étaient réfugiés en brousse, à recouvrer leurs maisons et leurs activités champêtres et d’élevage.

Pour Christian Mwando, les habitants des villages du groupement de Muliro, qui vivent essentiellement de l’agriculture et de l’élevage sont aujourd’hui considérés comme des sinistres après avoir perdu leurs biens.

A la question de savoir comment la RDC doit à l’avenir éviter ce genre d’aventures, il a préconisé le renforcement des capacités d’intervention des FARDC, de la PNC et des services de sécurité à la frontière.

Depuis quelques semaines, des troupes de l’armée zambienne avaient effectué une incursion sur le sol congolais dans le territoire de Moba, province du Tanganyika, pour revendiquer l’appartenance de cette portion de terre à leur pays.

A la demande des autorités congolaises, la SADC a dépêché à Muliro une commission d’enquête pour statuer sur ce conflit frontalier. A la suite du rapport de cette commission, la SADC vient de demander à la Zambie de retirer son armée du territoire congolais, rappelle-t-on.  ACP/Kayu/ODM/Fmb/