L’apport des jeunes dans l’émergence d’une nation

0
560

Kinshasa, 27 juillet 2020 (ACP).- La jeunesse a toujours été depuis la nuit de temps le pilier sur lequel s’adosse le pouvoir public pour la mise en œuvre de tout programme de développement socioéconomique a déclaré lundi à Kinshasa, au cours d’un entretien  avec l’ACP, Alphonse Kalonji, président de l’Association « Jeunesse émergent » dans la commune de Mont Ngafula. Selon M. Kalonji, la jeunesse est souvent indexée, comme étant  la  cause du sous-développement pour preuve elle n’est pas représentative dans les institutions du pays.

Une jeunesse soucieuse, d’après l’orateur de son avenir ainsi, face aux défis qui jalonnent la voie de l’émergence, toute stratégie économique devrait avoir pour base un cadre et un schéma institutionnel. Pour y arriver la jeunesse doit avoir une formation de qualité afin d’en des agents productifs et de développement durable.

Il a conclu en disant que la jeunesse est appelé à développer des compétences reconnues à valeur intrinsèque chacun dans son domaine dans cette démarche vers l’émergence. ACP/Kayu/ODM/Fmb/NKV