Le non respect du plan urbanistique, principal obstacle au développement de la commune de Masina

0
318

Kinshasa, 27 juillet 2020 (ACP).- Le chef de service de l’Urbanisme et habitat de la commune de Masina, Omer Kikala Ngalemo, a évoqué, lundi, lors d’un échange avec l’ACP, le  non respect du plan urbanistique et des normes requises comme des principaux obstacles au développement de cette municipalité.

M.Omer Kikala a fait savoir cette entité administrative  est butée à une implosion démographique grandissante et des constructions anarchiques, nécessitant des réponses telles que la construction des routes sur les différentes artères pour  éviter son désenclavement,  des caniveaux pour assurer l’évacuation des eaux usées, ainsi que des centres de formation  en faveur des couches sociales vulnérables et surtout de la jeunesse locale qui est exposée au banditisme urbain.

Il a condamné particulièrement le système de vente des parcelles  morcelées qui accentue, selon lui, le nombre des habitations  construites  en dehors des normes urbanistiques, dont des cas d’empiètement sur les avenues motivés par le souci d’élargir les maisons.

Il a, pour ce faire, lancé un appel à l’appui financier du ministère de tutelle pour  équiper et  motiver  les agents de son service déployés dans les quartiers pour des travaux techniques et la conscientisation des habitants.

Bilan positif des initiatives de développement de Masina

Par ailleurs, M. Omer Kikala a dressé un bilan positif des initiatives menées localement par l’administration  communale et les différentes organisations locales, saluant le système de collaboration entre l’Etat et les partenaires de développement opérant dans cette juridiction qui concourt à l’épanouissement de la municipalité.

« La maison communale de Masina a mis en place des projets sur la prévention de la  violence juvénile avec la coopération allemande en construisant des centres de formation juvénile, le projet français pour l’assainissement de la rivière N’djili et l’obtention de deux bureaux secondaires « Abbatoir » et « Kasaï » pour une administration de proximité », a-t-il confié. ACP/Kayu/ODM/Fmb/NKV