Une délégation du gouvernement du Sud-Kivu dépêchée au village Kipupu pour s’enquérir de la situation

0
434

Bukavu, 27 juillet 2020 (ACP).-Le gouvernement provincial du Sud-Kivu a dépêché samedi dernier, une délégation composée du ministre provincial de l’Intérieur, de deux députés provinciaux et des délégués de la MONUSCO à Kipupu dans le territoire de Mwenga pour s’enquérir de la situation dramatique de massacre de civils sur le terrain.

Selon le compte-rendu de la 26èmeréunion ordinaire du Conseil des ministres provinciaux, cette délégation a pour mission de s’enquérir de la situation et présenter le bilan définitif des tueries à Kipupu.

Le compte-rendu du gouvernement provincial a précisé que la situation sécuritaire est préoccupante dans les hauts plateaux de Fizi, Uvira et Mwenga à cause de l’activisme des groupes armés qui s’attaquent aux populations civiles et s’affrontent aux forces loyalistes.

« Le 16 juillet 2020 à Kipupu, les forces négatives, en l’occurrence les groupes armés Twigwaneho et Ngumino ont perpétré des tueries graves contre les populations civiles innocentes. Le bilan provisoire de ces massacres fait état de morts, de plusieurs villages incendiés, des biens pillés et beaucoup d’autres actes criminels », souligne la source.

Le gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi a réitéré son exhortation aux communautés d’œuvrer pour la cohabitation pacifique et privilégier le dialogue comme mode de règlement des conflits.

Il a souligné que les services de sécurité et toutes les autorités sont déterminés à pourchasser et à éradiquer les forces négatives qui endeuillent souvent la population.

Trente  députés provinciaux ont dressé un bilan de plus de 220 civils tués jeudi dernier à Kipupu dans le territoire de Mwenga, rappelle-t-on. ACP/Kayu/ODM/Fmb