Kasai oriental : les terrains vides de l’Etat convoités par des groupes maffieux  Bakwanga  à  Mbuji-Mayi

0
402

Mbuji-Mayi, 28 juillet 2020(ACP).- Les terrains  vides appartenant à l’Etat congolais, non encore mis en valeur, les espaces verts et autres lieux de divertissement réservés aux projets d’intérêt public, font l’objet  de convoitise  de la part des groupes maffieux se recrutant parmi les autochtones de la ville de Mbujimayi, «Bakwanga Bakwa Nyanguila» installés dans les cinq communes.

Ils affirment ne pas reconnaitre l’existence de la loi foncière, ce que déplorent des techniciens des services compétents du domaine privé de l’Etat, à savoir le cadastre, affaires foncières et urbanisme qui sont saisis par plusieurs  plaintes des victimes de spoliations des terrains, à en croire des rapports parvenus à l’ACP.

Cette attitude anarchique risque d’entamer la campagne d’urbanisation du chef- lieu de la province du Kasaï Oriental, pendant que des efforts sont fournis par le gouvernement de la RDC et le gouverneur de province, dans la lutte contre les sites antiérosifs.

Les services techniques des affaires foncières sollicitent dans leurs rapports adressés aux autorités politico administratives compétentes, représentant de l’Etat propriétaire, de sécuriser le patrimoine public et d’arrêter cette hémorragie. ACP/Fng/May