Kongo central : appel à la paix et au dialogue aux politiciens du Kongo central

0
338

Mbanza-Ngungu, 28 juillet 2020 (ACP).- Le député national, élu de Mbanza-Ngungu, Pierre Nsumbu Muntu Kalavo, a appelé les politiciens de la province du Kongo Central à privilégier la paix et le dialogue, lors d’un entretien mardi avec l’ACP.

Réagissant à l’appel à une marche préparée par certains politiciens de cette entité dite opération « sceller le gouvernorat », cet élu du peuple s’est déclaré indigner face à cette crise institutionnelle sans précédent qui secoue la province du Kongo Central et qui, a-t-il estimé, est causée par le comportement irresponsable et égoïste des hommes politiques mungo ne se souciant pas du bien-être de la population.

Pierre Nsumbu a évoqué l’article 26 de la Constitution qui reconnait et garantit la marche en RDC, avant de souligner que cette manifestation ne pourrait en aucun entraîné des actes extrémistes, violences ou pertes en vies humaines.

Selon lui, les commanditaires de cette marche devraient prôner la paix et la discipline, faute de quoi ils devraient s’assumer jusqu’au bout en cas de dérapage éventuel, tandis que les manifestants devraient faire preuve de sagesse et de discernement et la police nationale congolaise (PNC) prendre des dispositions afin d’éviter que le sang coule de nouveau.

Pierre Nsumbu a exprimé son attachement et sa solidarité aux jeunes, mamans et papas du Kongo Central, exhortant les politiciens de cette province à la recherche de la paix à travers un dialogue sincère avec toutes les composantes. ACP/Fng/May