Le général major Albert Massi promet de stopper les tueries et les braconnages dans les Parcs nationaux

0
356

Kinshasa, 28 juillet 2020(ACP).– Le nouveau responsable du Corps pour les Parcs nationaux et réserves naturelles apparentées (CorPPN), le général major Albert Massi Bamba a promis de réformer la troupe des écogardes afin de stopper les tueries et les braconnages dans les Parcs nationaux de la RDC, lors de la cérémonie de remise et reprise avec son prédécesseur, Dieudonné Kitenge, au siège du CorNPP, dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

«Nos Parcs sont envahis par des malfrats, de bandits, des voleurs armés, où ils ont élus leurs domiciles dans les grands Parcs dans l’Est de la RDC et où la population souffre des violences provoquées par les groupes armés. C’est ainsi que nous venons avec nos autres collaborateurs cherchant de voies et moyens pour qu’on mette fin cette fois-ci avec les problèmes des rebelles des groupes armés qui sont dans les Parcs pour que notre pays avance et favorise le secteur touristique, afin de booster l’économie congolais», a-t-il fait savoir.

«Je remercie le Commandant suprême, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui m’a nommé  au grade de général major alors que j’étais général de brigade, commandant 14 militaire dans la ville de Kinshasa. Aujourd’hui, je suis commandant du CorPPN. Notre pays a 13% de l’étendue que les Parcs occupent.

Ces Parcs constituent un patrimoine mondial. C’est une fonction des grandes responsabilités que le Commandant suprême m’a confié», a-t-il dit, avant d’ajouter «qu’il m’a promis de travailler en collaboration avec tout le personnel du CorPPN et en coordination avec le DG de l’ICCN et j’aurais besoin d’encadrements de tous en vue de relever les défis».

Le PCA de l’ICCN, qui a félicité le général major pour sa nomination à la tête du CorPPN, a émis le vœu de voir cet institut se développer au profit de la population environnante et du pays tpout entier. ACP/Fng/May