Maniema : cessation des activités par les avocats du barreau de Kindu

0
378

Kindu, 28 Juillet 2020(ACP).- Les avocats du barreau de Kindu, chef-lieu de la Province du Maniema ont, dans un mémorandum dont copie parvenue à l’ACP lundi , annoncé la suspension de leurs activités  conditionnant la reprise au départ du procureur du parquet général près la cour d’appel du Maniema et des poursuites judiciaires à l’endroit de Kashamandi Biteketa.

Les hommes en toge noir du barreau de Kindu, à travers maitre Ngongo Shindano, leur porte-parole, lui reproche la recrudescence des violations de droits et libertés  fondamentaux de l’homme et des dispositions légales, se traduisant par des arrestations arbitraires, des détentions illégales des avocats et leurs clients, le non remboursement des cautions pour mise en liberté provisoires ainsi que la surpopulation carcérale consécutive à la fixation desdites cautions  sans tenir compte de niveau de vie des communautés riveraines.

Ce mémorandum des avocats du barreau de Kindu est la conséquence de l’arrestation samedi 26/7/2020 de maître Jérôme Sharadi, leur collègue, et son client Kasonda Sharadi dans un dossier opposant la nouvelle dynamique de la société civile du Maniema à l’ONG Solidarité et le FPI sur le forage de dix puits d’eau potable au chef-lieu de la province dans le cadre du programme d’urgence  du Président de la République.

A cette occasion, Amadi Lubenga Jean-Pierre, vice- gouverneur du Maniema, qui a reçu ce mémorandum, a promis de l’acheminer à qui de droit avant d’appeler les avocats au calme en attendant la réponse de la hiérarchie.  ACP/Fng/May