Sud Kivu : les victimes de la démolition de Mbobero/kabare  plaident pour  un dialogue avec la famille de joseph kabila

0
406

Bukavu, 27 juillet 2020 (ACP).- Les  victimes de démolition de Mbobero dans le territoire de Kabare  plaident pour  un dialogue franc avec la famille du sénateur à vie Joseph Kabila au sujet des limites des terres dans cette entité.

 Au cours d’une assemblée générale tenue dimanche dernier dans la salle polyvalente de la paroisse catholique de Mbobero, les victimes disent n’avoir aucun problème avec la famille du  président honoraire Joseph Kabila  à qui elles demandent tout simplement  une délimitation des parcelles.

Les vraies victimes de Mbobero ont profité de l’occasion pour dénoncer des fausses victimes qui, par égocentrisme, se tapent de l’argent avec  mission  de créer la confusion dans ce dossier.

Contacté, le président national du mouvement «Compagnons de Joseph Kabila » et initiateur du mouvement «Les gardiens du Temple», Bernard Zagabe, pense que les hommes et femmes qui ont insulté et qui accusent injustement le sénateur à vie Joseph Kabila, ne resteront pas impunis.

Il fait savoir que Joseph Kabila, amoureux de la paix et soucieux des congolais, avait cédé 8 hectares de ses terres à ses voisins sous les applaudissements de tous et estime que ceux qui se disent aujourd’hui des vraies victimes sont manipulés. ACP/Fng/May/Thd