Les chefs d’établissements de l’ESU instruits à transmettre des données statistiques relatives à l’année académique 2019-2020

0
535

Kinshasa, 29 juillet 2020(ACP).- Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire(ESU), Thomas Luhaka Losendjola a instruit, dans une note circulaire dont une copie est  parvenue mercredi à l’ACP, tous les chefs d’établissements tant publics que privés de son secteur  de transmettre à ses services techniques  des données statistiques relatives aux inscrits et aux finalistes pour l’année académique 2019-2020.

Selon la source, les textes réglementaires qui régissent l’Enseignement supérieur et universitaire  obligent les gestionnaires des établissements de ce secteur de transmettre au ministre de tutelle dans un délai raisonnable, les listes définitives des inscrits  et finalistes.

Le ministre de l’ESU  a déploré le fait que les rapports de ses différents services techniques révèlent que la plupart des chefs d’établissements de l’ESU aussi bien du secteur public que privé ne transmettent pas régulièrement les données statistiques  au secrétariat général  du ministère de l’ESU  tel que prévu dans le « vade mecum » du gestionnaire  d’une institution de l’ESU.

Cette situation cause d’énormes préjudices au secrétariat général, a-t-il noté, soulignant qu’étant donné que le délai de transmission  desdites statistiques est largement dépassé, il a invité tous les gestionnaires à se conformer aux dispositions en vigueur  en transmettant ces données.

Pour rappel, dans une note circulaire datant du 22 juillet 2020, le ministre de l’ESU avait fixé la reprise des enseignements au 10 août 2020, après une période de suspension des enseignements d’environ 4 mois due au coronavirus.

Il avait, à cet effet, insisté sur le respect des gestes barrières, notamment dans les établissements localisés dans les provinces affectées par la Covid-19 que ceux situés dans les provinces non affectées. ACP/ZNG/CL/KJI