L’OMS prévient l’accélération de la propagation du coronavirus en Afrique

0
469

Kinshasa, 29 juillet 2020 (ACP).- La pandémie de coronavirus qui a fait plus de 18 000 morts sur le continent africain pourrait se diriger vers une épidémie beaucoup plus importante que les chiffres actuels ne le suggèrent, selon un communiqué de l’OMS repris mercredi par des médias étrangers.

Ces sources indiquent que l’Afrique du Sud reste le pays le plus touché en passant la barre des 450 000 cas et plus de 7000 décès.

Le Président sud-africain Cyril Ramaphosa avait annoncé une nouvelle fermeture des écoles publiques pour un mois, ont fait savoir ces sources.

Dans ce contexte, le FMI a approuvé lundi une aide d’urgence de plus de 4 milliards de dollars en faveur de l’Afrique du Sud dont l’économie fragile est mise à l’épreuve par cette maladie.

En Algérie, l’épidémie semble échapper au contrôle des autorités, où le bilan du Covid-19 frôle les 700 cas par jour contre 250 fin juin.

Le Conseil des ministres algérien a par ailleurs voté des textes pour mieux protéger les professionnels de la santé contre les agressions verbales et physiques, qui ont pris de l’ampleur depuis le début de la pandémie.

Le 30 juillet, la communauté musulmane célèbrera l’Aïd-el-Kebir, ou Tabaski, et les autorités des pays africains s’organisent déjà pour éviter une propagation du virus durant ces 3 jours de fête. ACP/ZNG/CL/KJI