Suspension de six membres de la LUCHA pour compromission dans l’exercice de leurs activités

0
415

Kisangani, 29 juillet 2020(ACP).- Le mouvement citoyen de lutte pour le changement (LUCHA) a suspendu six (6) de ses membres pour s’être compromis dans l’exercice de leur activisme dans le conflit institutionnel qui oppose l’Assemblée provinciale et le gouverneur de province, au sujet du quel l’arrêt de la Cour d’appel est attendu dans les prochains jours, a appris l’ACP.

Ces membres de la LUCHA suspendus pour une durée indéterminée, ont pris position dans une déclaration faite à la presse locale, le week-end dernier, déclarant   que les députés provinciaux et la Cour d’appel ont échoué à la motion de défiance qui a déchu le gouverneur de province, Louis Mari Wale Lufungula.

Pour les dirigeants de la LUCHA, leurs 6 collègues, auteurs de cette déclaration, ne peuvent fournir des  preuves à l’heure actuelle.

Aussi, la LUCHA approfondit ses enquêtes pour déterminer si oui ou non ces membres suspendus n’auraient pas trempé dans la corruption. ACP/ZNG/CL/KJI