Hausse de prix de légumes sur le marché de Kinshasa

0
73

Kinshasa, 30 juillet 2020 (Acp). Les prix de certaines légumes de grande consommation ont connu une hausse des prix sur le marché au cours de la période allant de 28 juin au 28 juillet 2020, soit un mois a constaté l’ACP, dans une enquête effectuée dans les différents marchés de Kinshasa.

Selon l’enquête, une botte de feuille de manioc en provenance de sites agricoles de Maluku et du Kongo Central qui était à 20.000 FC se vend actuellement à 30.000 FC, soit une augmentation de 66% correspondant à 10.000 FC, une botte de feuille de patate douce connu sous le nom de « Matembele» en provenance du site  agricole Nguele dans le quartier Kingabwa dans la commune de Limete est passe de 500FC a 1000FC, une botte des fougères, connu sous le nom de « Misili » qui était à 500FC se vend actuellement à 1000FC et une botte d’épinard en provenance du Kongo Central est passe de 1000FC a 2000FC, soit une hausse de 50% de surplus.

Une botte des feuilles d’amarante appelés « Bitekuteku » est passés de 2000FC à 3000FC, soit une hausse évaluée à 66% équivalent à 1000FC de surplus. Et une botte d’oseille en provenance du Centre pour la commercialisation des produits maraîchères et fruitiers (CECOMAF) dans la commune de Ndjili  qui se vendait à 2000FC se vend à 4000 FC, soit 2000 FC  représentant 50% d’augmentation, le « Nietum africanium » appelé  « Fumbwa »  la botte est passé de 500 FC à 1000FC, et les feuilles d’haricot appelé  « Sampu en Tshiluba » qui coutait 5.00FC, se vend présentement à 1000FC, soit 50% de hausse.

Par contre certains légumes observent une baisse des prix sur le marché. Il s’agit notamment  d’une botte des choux en provenance de Mbanza-Ngungu dans la province du Kongo Central, les feuilles de courges du nom scientifique « cucubimusheta » connu sous le nom de « Mukengedji ». Ces produits se vendent respectivement à 1000 FC contre 1500 FC, 500 FC  contre 1000 FC. Par ailleurs, une botte de Lumba- lumba appelé basilic, la salade connaissent une stabilité des prix sur le marché. Ces produits se négocient à  1000FC ,1500FC.

Selon certaines vendeuses de ces produits interrogées sur les lieux de négoce explique que cette hausse des légumes de grande consommation est due aux saisons culturelles de ces produits et aussi à la dépréciation de Franc congolais par rapport aux devises étrangères et au taux de change. ACP/Kayu/ODM/AWA/NKV