Une tribune d’expression populaire du RECIC sur la responsabilité de la population dans l’assainissement à Kimbanseke

0
822

Kinshasa, 30 Juillet 2020(ACP).- Le Réseau d’éducation civique au Congo(RECIC) a organisé jeudi dans la salle polyvalente de la maison communale de Kimbanseke, une tribune d’expression populaire placée sur le thème : « La quote part  de la population dans l’assainissement de la commune de Kimbanseke, cas de curage de la rivière Bitshakutshaku ».

Dans son adresse le bourgmestre de la commune de Kimbanseke, Eduard Gatembo, un des intervenants, a appelé ses administrés au changement des mentalités, en vue d’éviter de jeter les immondices et les eaux usées de façon désordonnée.

Il a  aussi salué  le RECIC cette initiative et le travail  effectué en synergie avec son administration pour lutter contre l’insalubrité avant de souligner certaines actions du gouverneur menées dans sa commune dans le cadre de la salubrité à savoir l’opération « Kin Bopeto ».

Le coordonnateur de « Kin Bopeto », dans la commune de Kimbanseke, Justin Kongolo, également orateur, a rappelé les actions amorcées  par cette opération pour assainir la ville de Kinshasa, soulignant la nécessité de l’implication de la population kinoise pour atteindre les objectifs assignés.

Selon le secrétaire exécutif du RECIC, Me Jean Michel Mvondo, l’objectif visé est de promouvoir un dialogue interactif entre les décideurs locaux et la population.

L’existence  des constructions anarchiques et  le respect des instructions du pays dans la gestion des déchets ont été  aussi évoqués  lors des participants. ACP/Kayu/ODM/AWA/NKV/MNI