Trump dément vouloir reporter l’élection présidentielle de novembre

0
73

Kinshasa, 1 er août 2020 (ACP) — Le président américain Donald Trump a déclaré jeudi qu’il ne voulait pas reporter l’élection présidentielle de novembre prochain après en avoir évoqué la possibilité sur son compte Twitter plus tôt dans la journée, ont rapporté samedi les médias internationaux.

« Est-ce que je veux un changement de date? Non », a-t-il dit lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche. « Je ne veux pas un report. Je veux la tenue de l’élection. Mais je ne veux pas d’une élection truquée », a ajouté M. Trump, réitérant ses critiques contre le vote par correspondance.

« Je veux aussi à ne pas avoir à attendre trois mois pour découvrir que les bulletins de vote ont tous disparu et que l’élection ne veut rien dire », a-t-il confié aux journalistes. « Le vote par correspondance va entraîner la plus grande fraude« .

Dans un tweet publié jeudi matin, Donald Trump avait affirmé, sans donner de preuves, que l’élection de novembre, avec le vote par correspondance, sera « l’élection la plus inexacte et frauduleuse de l’histoire ».

« Ce sera une grande honte pour les Etats-Unis », a-t-il poursuivi, s’interrogeant : « Reporter l’élection jusqu’à ce que les gens puissent voter normalement, en toute sécurité? ».

Ce tweet a immédiatement suscité un tollé politique. Selon des experts juridiques, M. Trump n’a pas le droit de reporter l’élection présidentielle, ce pouvoir étant dévolu par la Constitution américaine au Congrès, seul habilité à décider de la date d’un scrutin fédéral. ACP/CL/MPK