«Le Président de République a privilégié le dialogue et la diplomatie pour obtenir le retrait de l’armée zambienne de la RDC», selon Marie Tumba Nzeza

0
384

Kinshasa, 02 août 2020 (ACP).- Le retrait annoncé de l’armée zambienne des localités de la RDC est un signal fort pour montrer que le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi privilégie la  diplomatie et le dialogue, a déclaré, samedi, la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza.« Le Président de la République a privilégié le dialogue et la diplomatie. Nous avons mené cette diplomatie. Et voilà, elle nous a donné un résultat positif. Je crois que dans le monde actuel, un monde moderne, un monde civilisé, le Président a eu raison d’utiliser le dialogue et la diplomatie pour pouvoir résoudre ce genre de problème » a indiqué la cheffe de la diplomatie congolaise. Et d’ajouter : « Nous avons été en Zambie. Nous avons montré nos cartes et donné nos arguments. Nous avons continué, malgré tout, les discussions entre nous et la Zambie. Nous avons  été voir le Président du Zimbabwe qui était à la tête de la Troïka de la SADC pour  lui soumettre le même problème, et demander l’intervention de la  SADC afin qu’on en finisse avec ce problème. Ce qui a été fait ».

Intérêts économiques mutuels

Parlant entre la RDC, la cheffe de la diplomatie congolaise a soutenu que les relations entre les pays sont fondées sur les intérêts économiques et d’autres. « Nos intérêts à nous comme certainement  ceux  de la Zambie sont que nous continuons nos relations et que nous les améliorons même. Plus  nous aurons de bonnes et fructueuses  relations économiques  entre  les deux parties, moins nous aurons tendance à nous faire la guerre pour un sujet ou un autre »a estimé Marie Tumba Nzeza.

Pour Marie Tumba Nzeza, la RDC et la Zambie doivent continuer à améliorer leurs relations économiques mais la vigilance doit être de mise pour le respect des frontières. « Nous allons certainement continuer et améliorer nos relations économiques. Cela ne nous empêche pas de d’être vigilants par rapport à nos frontières. Nous devons  donc accroître notre vigilance pour que nos frontières soient intangibles et  qu’elles ne puissent pas être touchées par qui que ce soit de nos voisins » a-t-dit.

Utiliser les mêmes voies avec d’autres voisins

A une question sur l’utilisation, par la RDC, de  mêmes voies pour faire taire les armes dans sur d’autres fronts de conflit avec les voisins, la cheffe de la diplomatie congolaise a affirmé que la RDC  usera de ces mêmes voies de la diplomatie et du dialogue avec  les neuf États qui sont frontaliers avec elle. « Nous pensons que dans le monde civilisé, il faut toujours passer  d’abord par le dialogue. C’est seulement quand le dialogue a échoué qu’on peut penser à d’autres façons de faire » a ajouté Marie Tumba Nzeza avant de souligner que le Président de la République avait déjà commencé lui-même  par le dialogue, dès sa prise du pouvoir, ce qui lui avait réussi. «Nous sommes sur les traces du Chef de l’Etat. Nous sommes en train de démontrer non seulement à notre peuple mais aussi au monde entier qu’avec le dialogue, il y a moyen de résoudre les problèmes qui peuvent sembler  difficiles à résoudre par d’autres moyens» a noté Marie Tumba Nzeza. ACP/CL/Fmb