L’Irak a exporté plus de 85 millions de barils de pétrole brut en juillet

0
78

Kinshasa, 02 août 2020 (ACP).- Le ministère irakien du Pétrole a annoncé samedi que le pays avait exporté plus de 85 millions de barils de pétrole brut en juillet, générant plus de 3 milliards de dollars de revenus, ont rapporté des médias étrangers. Selon un communiqué du ministère, citant des statistiques de l’Organisation d’Etat pour la commercialisation du pétrole, les exportations totales de pétrole brut de l’Irak pendant les 31 jours de juillet ont atteint 85,66 millions de barils avec une moyenne de 2,76 millions de barils par jour. Le prix de vente moyen du pétrole brut en juin était d’environ 40,7 dollars le baril, ajoute le communiqué. « Les revenus du pétrole brut ont connu une augmentation en juillet par rapport aux derniers mois, malgré la réduction des taux de production et d’exportation dans le cadre de l’accord OPEP+ », a indiqué Asim Jihad, le porte-parole du ministère, cité par le communiqué. L’Irak, deuxième producteur de l’OPEP, devrait réduire ses exportations à 2,8 millions de barils de pétrole brut par jour dans le cadre de son engagement envers l’accord OPEP+, qui visait à aider à soutenir les prix du pétrole sur les marchés mondiaux depuis leur effondrement en avril en raison de la pandémie de COVID-19.

Selon le communiqué du ministère, environ 82,7 millions de barils ont été exportés des champs pétrolifères du centre et du sud de l’Irak via les ports de Bassorah, tandis qu’environ 2,7 millions l’ont été de la province de Kirkouk, dans le nord du pays, via le port turc de Ceyhan sur la Méditerranée, en plus de l’exportation de 261.894 barils de pétrole brut vers la Jordanie voisine au cours du mois. L’économie irakienne repose fortement sur les exportations de pétrole brut, qui représentent plus de 90% des revenus du pays. ACP/CL/Fmb