Afrique du Sud : le peuple appelle le gouvernement à mettre fin à la montée des meurtres d’agriculteurs

0
543

Kinshasa, 03 Août 202(ACP).- Près  de 21.784 habitants  parmi le peuple Sud-Africains ont signé une lettre ouverte en date de dimanche, appelant le gouvernement à prendre des mesures immédiates pour freiner la montée des meurtres sur des exploitations agricoles, indiquent les médias locaux reçus lundi à Kinshasa.

Les sources soulignent que la lettre, publiée sur le site internet « Stop Farm Attacks » lancé le 27 juillet, a été adressée au président Cyril Ramaphosa pour l’appeler à répondre à la détresse des agriculteurs qui font face à un risque accru d’attaques, particulièrement pendant la pandémie de COVID-19.

Les organisateurs ont indiqué qu’ils ont besoin de 58.216 signatures supplémentaires pour en réunir 80.000, ce qui leur permettra de soumettre la lettre  au Parlement pour tenir un débat national sur la question des meurtres des exploitations agricoles.

L’Alliance démocratique d’opposition a appelé le Parlement à débattre sur ce sujet afin de réfléchir à la question de manière collective et de trouver des solutions contre ce fléau.

Selon les statistiques annuelles de la criminalité dévoilées vendredi par le ministre de la Police Bheki Cele, 49 agriculteurs ont été assassinés l’année dernière.

Au cours de la première moitié de cette année, 26 agriculteurs et travailleurs agricoles ont été tués dans 141 attaques, d’après les dernières données publiées par l’Alliance démocratique, rappelle-t-on.

Cette année, plus particulièrement pendant la période de confinement liée au COVID-19, le pays a connu une forte hausse des attaques contre les fermes et les petites exploitations agricoles. ACP/FNG/ODM/May