La FIFA prend acte de la décision de la justice suisse d’ouvrir une enquête à l’encontre de Gianni Infantino

0
471

Kinshasa, 03 août 2020  (ACP).- La Fédération international de football association (FIFA), a pris acte de la décision du procureur extraordinaire de la Confédération helvétique d’ouvrir une enquête à l’encontre du président de la FIFA, Gianni Infantino, et du procureur général de la Confédération, Michael Lauber, concernant divers actes répréhensibles commis par le passé au sein de cette Institution, a confirmé Constant Omari, membre du comité exécutif de la FIFA, dans un post wasthapp.

Selon les sources concordantes, le président Gianni Infantino s’est toujours préoccupé d’éclairer la lanterne de la mégestion de ses prédécesseurs : « la situation dans laquelle se trouvait l’institution en 2015 est encore dans toutes les mémoires, et nul ne peut oublier l’intervention judiciaire importante qui a été nécessaire pour restaurer la crédibilité de l’organisation », a-t-il dernièrement déclaré dans les médias Suisse.

Et spécifier Gianni Infantino affirme à haute voix : « depuis que je suis président de la FIFA, j’ai toujours cherché à aider les autorités dans les enquêtes portant sur des actes répréhensibles commis par le passé au sein de la FIFA et je continuerai à le faire. Des officiels de la FIFA ont par ailleurs rencontré des procureurs d’autres juridictions partout dans le monde précisément à cette fin. Bon nombre d’individus ont depuis été reconnus coupables, notamment grâce à la coopération de la FIFA. Aux États-Unis, ce soutien a conduit à plus de 40 condamnations. Comme l’ensemble de la FIFA, je continuerai donc de soutenir le processus judiciaire et de coopérer avec les autorités suisses ».

Infantino se dit donc prêt à contribuer à la condamnation de tous ceux qui ont commis des actes répréhensibles et terni l’image de la FIFA. ACP/FNG/ODM/May