La SOCAP salue les  dernières décisions du gouvernement sur la  situation socio-économique des Congolais

0
729

Kinshasa, 03 août 2020 (ACP).- Le coordonnateur national de la Société civile des avocats de la population congolaise  (SOCAP), Jean Bosco Lalo Kpasha, a salué, lundi, dans une déclaration, les dernières décisions du gouvernement relatives à  la situation socio-économique et sécuritaire des Congolais, prises lors de la 42ème réunion du conseil des ministres, tenu, vendredi à Kinshasa, sous la présidence du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Selon Me Lalo, la SACOP a réuni à son siège social à Kinshasa, les différents «Teams Leaders» des groupes thématiques de travail pour analyser le compte rendu de cette réunion, en notant avec satisfaction la décision du Président de la République, demandant aux autorités nationales et provinciales d’apporter assistance nécessaires aux familles des personnes tuées par un militaire des FARDC à Sange, au Sud Kivu.

La SOCAP se réjouit également du fait que le Chef de l’Etat ait fini par s’imprégner du dossier de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), en instruisant le gouvernement de diligenter une enquête au sein du SECOPE. Cette décision, a-t-il affirmé, prouve, selon lui, le sens d’engagement du gouvernement de la RDC, dans la recherche du bien-être de la population congolaise dans son ensemble et du personnel enseignant en particulier.

S’agissant de la situation sécuritaire et humanitaire au pays, le coordonnateur de la SOCAP a plaidé pour que  le gouvernement renforce les stratégies afin de mettre fin à l’activisme des groupes armés  qui a  forcé plus de 4.000.000 de Congolais à abandonner leurs milieux de vie  dans plusieurs provinces, principalement à l’Est du pays.

Retrait de l’armée zambienne

Me Lalo a, aussi  salué le retrait de  l’armée zambienne de notre pays, tout  recommandant au gouvernement  poursuivre le dossier en  exigeant entre autres la réparation des préjudices subies par la population victime de l’incursion de  cette armée étrangère sur le sol congolais.

Il a, dans ce cadre, invité les ministres de l’EPST à harmoniser le calendrier scolaire avec les partenaires de l’éducation et celui de l’Action humanitaire et solidarité nationale de se pencher sérieusement sur de nombreux cas des déplacés internes et des expulsés de l’Angola qui vivent dans des conditions difficiles.

Créée en février 2020, l’ASBL SOCAP a pour objectif majeur d’informer, former, animer, encadrer, mobiliser, la population à l’autodétermination pour une prise en charge de son destin, en vue de son développement intégral, etc. ACP/Fng/ODM/May