Nord-Kivu : les leaders communautaires appelés à sensibiliser les miliciens  pour déposer les armes

0
189

Goma  03 Aout 2020 (ACP).- Le dialogue dit de  « vérité » qui a réuni près de deux cents (200) participants à Goma pour échanger  sur des questions sécuritaires, de cohabitation et de la participation à la gestion de la province  a recommandé aux leaders communautaires du Nord-Kivu à sensibiliser les miliciens à déposer les armes pour que la paix soit rétablie dans cette partie orientale de la RDC.

Le président de la coordination de la société civile force vive de cette province, John Banyene, qui l’a annoncé lundi à l’ACP, a indiqué que les participants ont se  sont exhorté, à l’issue de ces travaux de deux jours à       se parler sans hypocrisie afin de prévenir des frustrations et autres récriminations dont les populations sont victimes.

Pour John Banyene, ce dialogue a  produit  des bon résultats, car  les autorités au niveau provincial et national ont pris  en compte les préoccupation et frustrations de certaines communautés et trouvé des solutions acceptables par  tous.

Il a aussi  souligné  que  le problème d’impunité qui favorise les tensions et l’insécurité au Nord-Kivu a fait l’objet des débats houleux. Le président de la société civile du Nord-Kivu ajoute que les recommandations issues de ces assises ne doivent pas rester dans les tiroirs mais doivent être suivies d’application.

Le dialogue, qui s’est ouvert jeudi s’est clôturé samedi en présence des autorités politiques et coutumières, des leaders communautaires et de la société civile qui a parlé au nom d’une population lassée par des affrontements engendrant des tueries. ACP/Fng/ODM/MAy