Une pompiste exhorte les femmes à s’imposer dans leur milieu  de travail

0
660

Kinshasa, 03 aout 2020 (ACP).- Mme  Linda Lupoy, pompiste dans une station d’essence dans la commune de Limete exhorte les femmes congolaises à tout mettre en œuvre pour  se confirmer  dans leur  travail  quelle que soit la nature de l’activité qu’elles exercent.

Mme Linda Lupoy qui s’entrainait lundi avec l’ACP, en marge de la commémoration de la Journée de la Femme africaine celebrée vendredi dernier, a demandé aux femmes de ne jamais se sentir complexer car ‘’il n y a pas de sot métier’’ dans la vie, a-t-elle rappelé.

Mme Linda Lupoy  a invité   des maraichères, des vendeuses du pain, des légumes ou des fruits à la criée  de ne pas avoir honte d’affronter celles qui travaillent dans des bureaux ou qui évoluent en politique. Pour elle, la réussite dépend du sérieux qu’on met dans  son  travail, l’importance et la valeur qu’on y accorde ajoutant que tout le monde doit être utile dans la vie. ’’Si la vendeuse des légumes ou des épices ou de la farine de manioc croise les bras, c’est la société qui  va empatir, a-t-elle fait savoir.

Parlant de la genèse de son job, elle a dit éprouver beaucoup de difficultés pour s’adapter suite aux  moqueries  de ses amies qui lui faisaient croire  que ce travail de pompiste n’était  réservé qu’aux hommes. Elle a cru et a tenu jusqu’à ce jour où elle assure son autonomisation et la survie de son foyer.

Cette dame qui exerce son metier depuis quatre (4) ans, a ajouté que malgré l’humiliation qu’elle a subit, sa détermination pour son travail a fini par modifier positivement la perception que les gens avaient sur elle.

Mme Lupoy a encouragé chaque femme à se battre pour réaliser son rêve, mais surtout à ne jamais baisser la garde car il n’y a pas de travail spécifique pour les hommes et les femmes, la dimension genre en dit grand. ACP/Fng/ODM/MAy