Inquiétude de Mgr Muyengo face à la situation qui prévaut dans son diocèse

0
291

Bukavu, 05 août 2020 (ACP).- Mgr Sébastien Muyengo, évêque du diocèse catholique d’Uvira, s’est exprimé sur la situation qui prévaut dans son diocèse, particulièrement à Kipupu/Itombwe dans le territoire de Mwenga et à Sange dans la plaine de la Ruzizi.

Selon lui, ce qui est arrivé à Kipupu s’inscrit dans un cercle vicieux des vengeances qui ont perduré sur le fond des conflits autour du pouvoir, des terres et des richesses (vaches). Il craint cependant que ces vengeances appellent à d’autres massacres et tueries dans les jours à venir si rien n’est fait pas les autorités du pays.

Aujourd’hui, ce sont les uns proches de Banyamulenge qui massacrent les autres communautés, demain ce sera le tour des Maï-Maï, milices proches des Babembe, Bafuliro et Banyindu qui massacrent ceux-là, s’est inquiété l’évêque, avant de s’interroger quand cela va-t-il s’arrêter.

Par Ailleurs, l’évêque a dit regretter la guerre de chiffres sur laquelle des gens se sont réfugiés. Les uns pour minimiser et les autres pour surestimer.

Mgr Sébastien estime que la vie d’un individu compte, et l’arrêter doit révolter toute personne éprise de paix et des droits humains. Il demande enfin au Président de la République qui tient à établir  un état de droit, de se pencher sur la question de la paix et de la sécurité dans le pays en le débarrassant de toutes les forces négatives. ACP/Zng/KJI/JLL