Nécessité d’installation des équipements de test rapide de  Covid-19 à l’aéroport de Ndjili

0
581

Kinshasa, 05 août 2020(ACP).- Le directeur général adjoint de la Régie des voies aériennes (RVA), William Pambu a, en prévision de la reprise du trafic à l’aéroport international  de Ndjili à Kinshasa, envisagé la possibilité d’installer des équipements d’un test rapide de COVID-19, au cours d’une visite de travail d’une délégation mixte qu’il a conduite mardi dans cet aéroport.

Selon une source aéroportuaire qui a livré cette information mercredi à l’ACP, un médecin de l’hôpital Monkole, également membre de la délégation, avait évoqué la capacité de ce centre hospitalier de Kinshasa à installer, sur place à l’aéroport, des équipements capables de réaliser des tests rapides  de COVID-19 pour des passagers qui n’ont pas été testés par l’Institut national de recherches biomédicales(INRB).

Au cours de cette visite, la délégation a mis un accent particulier sur le respect des gestes barrières à l’aéroport de Ndjili, afin d’éviter la propagation de cette pandémie au pays.

M. Hyppolite Mwaka et Christophe Kabasele, respectivement directeur général adjoint  de l’Autorité de l’aviation civile(AAC) et directeur administratif au Programme  national de l’hygiène aux frontières(PNHF) ont également fait partie de cette délégation.

La semaine dernière, le directeur général adjoint de Migration, Papy Mbuyi avait  effectué le déplacement à l’aéroport de Ndjili, dans le cadre des mêmes préparatifs relatifs à la reprise du trafic aérien prévue le 15 août 2020. ACP/ZNG/KJI