Un court métrage «Hasard»  sur le marché cinématographique congolais

0
1991

Kinshasa, 05 août 2020(ACP).- Le réalisateur et cinéaste congolais Christian Tendi a lancé, lundi, son tout premier court métrage de 22 minutes, intitulé «Hasard», réalisé entièrement avec le financement local, a-t-il déclaré, mardi, à  l’ACP.

Il a justifié le choix du titre de son film «Hasard»  par le fait que la plus part des religions, à savoir chrétienne, musulmane, bouddhiste ne croient pas au fait du hasard. Pour elles, le concept «hasard» n’existe  pas dans la vie.

Selon le réalisateur Tendi, ce film raconte l’histoire d’un jeune  homme qui a promis à sa copine une somme d’argent en dollars américains en reconnaissance du don d’une caméra que celle-ci venait de lui offrir gracieusement.

Le jeune homme a, dans le déroulement du film, réussi à capter une scène dramatique de cambriolage dans une maison d’habitation où une bande de criminels s’est introduite pour commettre les actes d’extorsions, de tueries et vols au sein de la famille visitée.

Deux semaines plus tard, la police qui était à la recherche  de ces bandits, lance un avis de recherche accompagné d’une récompense pour quiconque réussira à arrêter ces hors-la-loi. Cette prime de récompense correspond par hasard à la somme que ce jeune homme avait promis à sa copine.

Pour le cinéaste congolais, le hasard reste tout ce qui sort de l’inattendu, avant de souligner que la parole a une puissance qui peut avoir des répercussions dans nos vies futures ACP/ZNG/KJI