Un  travail décent pour les femmes : un des objectifs du développement durable

0
309

Kinshasa, 05 août 2020(ACP).- La RDC ne peut pas prétendre à un développement durable si le gouvernement ne favorise pas un travail décent pour les femmes, a déclaré Mme Madeleine Mbuyi, vice présidente de l’Association « Femme vertueuse » dans la commune de N’djili, au cours d’un entretien mercredi  avec l’ACP.

Madame Mbuyi a insisté sur le fait que la bonne prise en compte des droits des femmes et leur faire béneficier d’un bon traitement partout où elles se trouvent constitue un déclic réel pour amener la RDC vers le progrès.

Mme Mbuyi a révélé que selon les statistiques récentes, la femme éprouve nombreuses difficultés pour évoluer car elle est exposée à beaucoup de récrimination dont   les  violences au milieu professionnel, des préjugés sociaux et ancestraux.

Cet état des choses  affecte leur productivité et les droits de la femme se voit menacé. Elle a poursuivi en disant : « Nous avons besoin de politiques ambitieuses qui puissent transformer les normes et relations entre hommes et femmes dans la société et au travail, et s’attaquer ainsi aux inégalités structurelles ».

Elle a expliqué que dans ces conditions, il n’y aura jamais d’égalité des sexes car le travail accompli par les femmes ne pourra pas être  apprécié à sa juste valeur. Face à tout cela, elle a exhorté les pouvoirs publics à prendre   des mesures courageuses pour régler  la question car il est impératif de le faire en passant notamment par la   promotion  des emplois décents pour les femmes, dès maintenant et pour la prochaine génération.

ACP/ZNG/KJI