Une éducatrice déplore les conséquences du divorce  sur le devenir des enfants.

0
100

Kinshasa, 06 Août 2020 (ACP).- Mme Wivine Mulendo, éducatrice au centre social de Kimbondo dans la commune de Mont-Ngafula a déploré jeudi au cours d’un entretien avec l’ACP, le phénomène  de divorce devenu fréquent dans la société kinoise entrainant des multiples conséquences sur l’avenir des enfants.

Selon Mme Mulendo, les enfants victimes du divorce  manquent souvent un bon encadrement, présentent de nombreuses tares  dans leur comportement notamment les humeurs dépressives, la désobéissance, l’analphabétisme, l’insolence et l’insouciance.

Le divorce, a-t-elle fait savoir, envoie les enfants dans la rue, créée la déperdition scolaire et les amène à une activité sexuelle précoce. Cette dernière a comme conséquences des grossesses et des avortements clandestins à cause de la mauvaise compagnie.

D’où recommande-t-elle à la communauté, de comprendre l’ampleur de ce phénomène et d’y remédier en apportant des solutions idoines, ACP/ODM/Awa/MNI