Le représentant spécial des Etats-Unis pour l’Iran quitte son poste

0
712

Kinshasa, 07 Août 2020 (ACP).- Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a déclaré jeudi que Brian Hook, représentant spécial des Etats-Unis pour l’Iran, a décidé de quitter son poste, ont annoncé vendredi les médias américains.

« Brian Hook a décidé de se retirer de son rôle de représentant spécial des Etats-Unis pour l’Iran et de conseiller principal du secrétaire d’Etat« , a déclaré M. Pompeo dans un communiqué, sans donner de raison au départ de M. Hook.

M.Pompeo a ajouté qu’Elliott Abrams, représentant spécial des Etats-Unis pour le Venezuela, serait le double représentant pour le Venezuela et l’Iran après une période de transition avec M. Hook.

Selon le Département d’Etat, M. Hook était représentant spécial des Etats-Unis pour l’Iran et conseiller politique principal de M. Pompeo depuis août 2018, et précédemment, il était directeur de la planification des politiques au sein du département.

Le New York Times a écrit dans un article que la démission de M. Hook « semble enterrer toute chance restante d’une initiative diplomatique avec l’Iran avant la fin du mandat de M. Trump ». Le départ de M. Hook intervient par ailleurs alors que l’administration Trump cherche à prolonger un embargo international sur les armes à destination de l’Iran mais ne bénéficie que d’un soutien mitigé.

M.Pompeo a déclaré mercredi que les Etats-Unis présenteraient une résolution au Conseil de sécurité de l’ONU la semaine prochaine pour prolonger l’embargo sur les armes. Il a également menacé de déclencher le mécanisme de retour à la situation antérieure à l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 pour réimposer les sanctions de l’ONU contre Téhéran.

Conformément à la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations Unies, l’embargo sur les armes sera levé en octobre prochain. Téhéran a déclaré qu’il n’accepterait pas un renouvellement de l’embargo. ACP/FNG/NIG/JFM/Thd