L’OMS exhorte les États-Unis à reconsidérer leur décision de se retirer de l’agence onusienne

0
482

Kinshasa, 07 août 2020 (ACP).- Le chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus a déclaré jeudi que la pandémie de COVID-19 ne peut pas être vaincue dans un monde divisé, et qu’il espère que les États-Unis « reconsidéreront leur position » par rapport à leur décision de se retirer de l’OMS, ont affirmé vendredi les agences internationales de presse. « Maintenant, il est temps de travailler ensemble, il est temps de se concentrer sur la lutte contre le virus. J’espère donc que les États-Unis reconsidéreront leur position », a déclaré lors d’une conférence virtuelle depuis Genève le directeur général de l’agence onusienne, à l’occasion du forum d’Aspen sur la sécurité.

« On ne peut pas vaincre ce dangereux ennemi dans un monde divisé. Nous avons besoin d’un monde uni, et le monde uni a besoin de coopération et de solidarité entre ses principales puissances« , a-t-il expliqué.

Par rapport au retrait des États-Unis, le chef de l’OMS a déclaré qu’il ne s’agit pas seulement d’une question d’argent, mais surtout de savoir dans quelle mesure le monde peut être rallié pour gagner la bataille contre un virus redoutable.

« S’il y a des problèmes concernant l’OMS ou le système des Nations unies en général, nous sommes très ouverts à toute évaluation, la vérité peut être connue, et il est possible de faire cela au sein de l’organisation sans la quitter« , a-t-il déclaré. ACP/FNG/NIG/JFM/Thd