Ituri : l’édit portant budget provincial exercice 2020 envoyé à la commission paritaire

0
720

Bunia 08 août 2020(ACP).-Le gouverneur ad intérim de la province de l’Ituri, Martin Chalo Dudu, a invité vendredi les filles et fils de sa juridiction à travers les députés provinciaux, à contribuer pour la guérison de « la mère nourricière Ituri » qui est malade, lors de sa réplique aux observations et préoccupations des élus provinciaux sur l’édit portant budget provincial exercice 2020, dans la salle plénière de l’organe délibérant provincial.

Par ce message imagé l’autorité provinciale faisait vraisemblablement allusion à la crise sécuritaire qui déchire depuis plusieurs années les entités de cette jeune province notamment Djugu, Mahagi, Irumu, Mambasa, avec son incidence fâcheuse sur le tissu économique et social.  « L’heure est à la mobilisation de tous les acteurs politiques, de toutes les tendances confondues, de la société civile, des leaders religieux, pour se mettre au chevet de « la mère nourricière Ituri » qui est malade en vue de sa guérison. Nous tous nous avons comme mère nourricière la province de l’Ituri. Quand la maman est malade et quelqu’un vient vous dire qu’elle est sur le point de mourir à l’hôpital, je crois qu’on court vers elle pour mener les démarches nécessaires à sa guérison. », a-t-il lancé.

Par la même occasion, l’autorité provinciale a rassuré les élus provinciaux que les investissements qui sont visibles sont au cœur du programme du gouvernement provincial pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations, notamment dans le secteur de la santé, l’autosuffisance alimentaire, les infrastructures, la sécurité de personnes et de leurs biens, l’environnement, l’éducation, le tourisme, les infrastructures sociales de base, affaires financières, urbanisme, sports.

« Dans le domaine de la santé plusieurs investissements sont en cours de réalisation. Notamment nous avons le début de travaux de transformation de l’hôpital général de référence de Bunia en un l’hôpital provincial avec la construction de la maternité, la morgue et la dotation en médicaments, la construction de zones de santé à Kpandroma, Bwana Sura, le centre hospitalier de la PNC Bunia, la construction du bureau de la division provinciale de la santé, la dotation de zones de santé de dix(10) véhicules et plus de cinquante (50) motos, la dotation en médicaments et équipements de zones de santé de Bunia, Rethy, Drodro et de Mahagi », a-t-il dit.

Selon Martin Chalo Dudu, les structures sanitaires qui ont été détruites par les atrocités et les catastrophes naturelles seront prises en charge par le gouvernement provincial et ses partenaires qui ont déjà évalué les coûts liés à leur réhabilitation.

Dans le secteur des infrastructures, l’autorité provinciale a fait état des travaux d’asphaltage en cours de près de 12 km de la voirie de Bunia par la société Safricas, la réhabilitation de routes aussi bien de l’intérêt national que provincial, grâce aux recettes collectées par la brigade de péage de la Direction générale des recettes de la province de l’Ituri (DGRPI), en collaboration avec les transporteurs.

Les quatre piliers de la loi budgétaire de l’exercice 2019 ont été reconduits pour l’exercice 2020 par le gouvernement provincial dont le montant révisé se chiffre à 217.297.117.469, 43 FC contre 216.301.591.349,43 FC de l’exercice 2019.

Après sa recevabilité par le bureau de l’Assemblée provinciale, l’édit portant budget provincial exercice 2020 est envoyé à la commission paritaire censé présenté son rapport dans dix jours, souligne-t-on. ACP/ZNG/CL/KJI