L’auteur présumé de l’assassinat de 14 personnes à Sange aux arrêts à Nyangezi

0
140

Bukavu, 08 août 2020(ACP).- Le soldat de deuxième classe, Longo Dembonga, auteur présumé de l’assassinat de 14 personnes jeudi dernier dans la cité de Sange, territoire d’Uvira, est aux arrêts depuis vendredi à Nyangezi, à une vingtaine de kilomètres de la ville de Bukavu, dans le territoire de Walungu.

Selon le coordonnateur de l’Association des jeunes pour la paix « UMOJA NI NGUVU », Rodrigue Taco Libugu, ce sont les jeunes de son organisation qui, en pleine patrouille, ont mis la main sur l’homme, la nuit du jeudi au vendredi vers minuit, sur la route nationale n°5 non loin de la paroisse catholique de Cibimbi.

Le commandant des FARDC basé à Nyangezi, le major Boniface Shinga dit avoir interrogé l’homme qui a avoué son forfait.

La 33ème région militaire, par le truchement de son porte-parole adjoint, le capitaine Dieudonné Kasereka Paluku, confirme la nouvelle et salue la maturité sécuritaire de la jeunesse de Nyangezi qui, en lieu et place de la justice populaire, laisse la place à la vraie justice de se prononcer.

Le jeudi 30 juillet dernier, 14 civils ont été tués par balles d’un soldat des FARDC qui en a blessé aussi neuf dans la cité de Sange, dans la plaine de la Ruzizi, territoire d’Uvira, et huit jours durant, l’homme était en cabale, rappelle-t-on. ACP/ZNG/CL/KJI