Nord-Kivu : l’inamovibilité des  juges  constitutionnels pose problème  en RDC, selon un observateur

0
352

Goma, 08 août 2020 (ACP).-L’inamovibilité des juges constitutionnels pose problème en RDC malgré la procédure normale suivie par le Magistrat suprême qui n’est autre que le Président de la République, a constaté un magistrat de la Cour de Goma d’Appel au cours d’un entretien ce vendredi avec l’ACP.

Pour ce magistrat qui a requis l’anonymat, il est sans doute vrai que le Président de la République reste le Juge Suprême qui peut poser à toute circonstance tel ou tel acte juridique comme les nominations, les suspensions et les révocations. Il continue par dire qu’en prenant ces ordonnances le Chef de l’Etat ne le fait pas par sentiment.

Pour ce magistrat, il serait mieux que toute personne de quelque fonction soit-elle, se soumette aux décisions du Chef de l’État de peur que le peu qui lui resterait ne lui soit retiré.

Il est à signaler que le magistrat reste apolitique d’où il n’a pas intérêt d’écouter les conseils de part et d’autre qui pourtant ne l’aideraient en rien si pas pour son écartement pur et simple de la liste des magistrats. ACP/CL/KJI