Haut-Katanga : un fœtus abandonné sur un tas des immondices à Likasi

0
438

Likasi, 09 août 2020 (ACP).- Un fœtus a été abandonné clandestinement sur la route Kampumpi au niveau du dépôt de transit sur un tas des immondices dans la ville de Likasi par une personne qui n’a pas compris le sens de la vie humaine.

C’est le commissaire supérieur de la PNC pour la ville de Likasi, Maloba Nshimbi Lydie qui l’a annoncé samedi lors d’une communication à la pesse, avant de lancer une sévère mise en garde à l’endroit des infirmiers et le corps médical de s’abstenir d’aider la population dans les cas d’avortement clandestin.

L’avortement, a-t-il dit, est une infraction en RDC conformément aux articles 165 et 166 du code pénal ordinaire qui stipule qu’une personne qui provoque l’avortement d’une femme risque une peine de servitude pénal allant de cinq à quinze ans de prison et lorsqu’il est provoqué par la femme elle-même, l’infraction d’avortement est punie de cinq à dix ans de servitude pénale. Le Maire adjoint de Likasi, Brigitte Pondo Monga, a  condamné les responsables de ces actes, avant d’exhorter les femmes à respecter et protéger la vie humaine. ACP/ CL/Fmb