Likinga Mangenza alias «Redo» encore présent dans la mémoire des Kinois 7 ans après sa disparition

0
220

Kinshasa, 09 août 2020 (ACP).-  L’ancien musicien  Likinga Mangenza alias Redo de l’orchestre  Zaiko, décédé le 8 août 2003, à Paris en France occupe encore une place de choix dans la mémoire de nombreux fanatiques de la musique congolaise, qui gardent de lui les souvenirs d’un chanteur hors pair, grâce à sa voix mélancolique, ont affirmé dimanche certains Kinois lors d’un échange avec l’ ACP, à l’occasion du septième anniversaire de sa disparition.

Likinga Mangenza  qui  avait rendu l’âme à l’hôpital de Reims en France à l’âge de 59 ans suite d’un arrêt cardiaque,  avait débuté sa carrière  en 1968 dans au sein du groupe « Le  Malou » dans la commune de Barumbu, avant d’intégrer l’Empire Bakuba  où il participera aux enregistrements de la série « Numéro Empire » au début des années 1970.

En 1974, Likinga fait son entrée dans Zaiko Langa Langa où il compose des chansons comme Kamanji, quelques années après le départ des chanteurs vedettes de ce groupe à l’instar de Papa Wemba, Evoloko, Mavuela.

Dans cet orchestre il va faire partie de plus belles voix  constituant la mémorable ligne chant composée de Nyoka Longo, Bimi Ombale, Mbuta Mashakado, Lengi Lenga et lui-même.

En 1988, il aura tenté une autre aventure dans le groupe Zaïko Langa Langa Familia. ACP/CL/Fmb