L’ambassadeur Nicolas Kazadi salue l’initiative en cours contre les exonérations fiscales abusives

0
490

Kinshasa, 10 Août 2020 (ACP).- L’ambassadeur itinérant du Président de la République, Nicolas Kazadi, a salué lundi, les initiatives en cours contre les exonérations fiscales abusives, selon un communiqué parvenu lundi à l’ACP.

Cependant, l’ancien coordonnateur du programme d’urgence des 100 jours du Chef de l’État estime que la révision du cadre légal est aussi importante car, dit-il, 80% des exonérations sont légales.

« S’attaquer aux exonérations fiscales abusives est excellent, mais en revoir le cadre légal est aussi urgent car 80% des exonérations sont légales. Le budget 2019 a été adopté sans réforme. A 4 mois du budget 2021, aucune réflexion ou discussion de fond sur des réformes fiscales », a-t-il indiqué.

Pour rappel, dans un communiqué de presse daté du 04 août dernier, l’inspecteur général des finances et chef de service, Jules Alingete, avait annoncé le début de l’examen de la régularité et de la pertinence des régimes particuliers au sujet des exonérations.

M. Jules Alingete Key avait précisé que ce début de contrôle faisait suite aux instructions du chef de l’État et aux décisions du gouvernement de la République en rapport avec le contrôle des exonérations.

Pour conclure, 24 heures après, soit le 5 août de l’année en cours, Jules Alingete avait, lors d’une matinée d’échanges entre les hommes d’affaires au siège de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) à laquelle il était convié, déclaré qu’environ 1.326 exonérations causent actuellement un manque à gagner au trésor public, estimé à près de 5 milliards USD par an. ACP/ODM/May/NKV/MNI