Le gouvernement engagé à créer un fonds national d’appui au développement des peuples autochtones

0
481

Kinshasa, 10 Août 2020 (ACP).- Le ministre délégué auprès du ministère de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, Eroylles Michel Mvunzi Meya, a rassuré de l’engagement du gouvernement à créer un fonds national d’appui au développement des peuples autochtones (FONADEP), pour  garantir la reconnaissance de ces peuples et leur intégration définitive à la vie nationale.

Le ministre Eroylles Michelles Mvunzi, qui l’a fait savoir à l’occasion du lancement, samedi, au Jardin Botanique, dans la commune de la Gombe, des manifestations relatives à la Journée internationale des peuples autochtones (JIPA), a invité les organisations autochtones pygmées et ceux qui les accompagnent ainsi que les organisateurs de la JIPA, qui inaugurent cette nouvelle dynamique, à rendre effectif l’inclusion et le développement des peuples autochtones (PA) en RDC.

Le ministre Eroylles Mvunzi, qui a représenté le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à  cette cérémonie, a défini les grandes orientations et les engagements du gouvernement sur les problèmes des PA.

Il s’agit notamment de la sécurisation sur le plan juridique des aires et des terroirs ancestraux des PA, sous forme de grandes réserves naturelles, écologiques et communautaires, la prise en compte de mode de vie et des pratiques de ce peuple dans toutes les sphères politiques publiques et en particulier dans les secteurs foncier, minier, forestier et agricole ainsi que de l’aménagement du territoire.

Il a également souligné la nécessité d’associer à cette nouvelle dynamique des PA, portée par les associations de cette population, les entités nationales et internationales parmi lesquels le Fonds mondial pour la nature (Wwf), la Banque mondiale, l’UNESCO, l’USAID et la Philharmonie du Congo.

La JIPA 2020 a été célébrée, en marge du 13ème anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones de 2007, sous le thème national et international choisi par les Nations Unies : «Covid-19 et résilience des populations autochtones ».

Elle a été organisée sous l’initiative des différentes associations des peuples autochtones entre autres le REPALEF-RDC, la LINAPYCO, la DGPA et la Philharmonie du Congo.

La célébration de la JIPA en 2021 sera organisée à Mbandaka avec le festival de polyphonie au Congo, signale-t-on. ACP/ODM/May