Ituri : l’UNIBU prend des dispositions pour lutter contre le Covid 19

0
958

Bunia, 11 août 2020 (ACP).- Le recteur de l’Université de Bunia, le Pr Jean-Faustin Simba, a rassuré lundi que les grandes salles de son institution situées dans la localité de Tsere à 7km de Bunia seront mises à contribution avec celles du campus central pour contenir tous les étudiants dans le respect strict de mesures barrières  contre la Covid-19.

Dans une interview avec l’ACP, Jean-Faustin Simba a précisé que dès la semaine prochaine d’autres auditoires seront programmés pour reprendre les enseignements au site de Tsere, avant de  relever que son institution est dans la catégorie des auditoires à faible effectif parce que a-t-il dit l’auditoire qui a le plus grand nombre d’étudiants est celui du premier graduat médecine avec 145 étudiants.

Il a confirmé la reprise des enseignements au niveau de presque toutes les facultés qui ont affiché leurs horaires de cours sauf les auditoires de premier graduat qui attendent que l’amphithéâtre et les salles de Tsere soient équipées en écritoires et bancs d’ici la fin de cette semaine pour permettre à ces étudiants de suivre les enseignements dans les bonnes conditions.

Des kits de levage de mains

En plus de la disponibilité de salles a-t-il indiqué son comité de gestion a installé une vingtaine de kits de levage de mains dans tous les endroits stratégiques de l’UNIBU ainsi que de termoflash pour  le prélèvement de  la température avant de se laver les mains ajoutan que  l’entrée dans l’enceinte de l’UNIBU est conditionné par le port de masque.

Concernant les professeurs visiteurs, il a affirmé que dès ce week-end ceux en provenance de la ville de Butembo seront déjà dans la ville de Bunia tandis que ceux de Kisangani qui disposent des billets d’avion, leur arrivée est imminente parce que, a-t-il dit ils ont déjà  donnés leurs programmes de cours.

Dans le but de faire appliquer la circulaire 007 du ministre de l’ESU, un comité « COVID-19 » est à pied d’œuvre pour sensibiliser, surveiller, observer le comportement du personnel ainsi que des étudiants par rapport au respect de ces mesures  pour éventuellement relever les cas déviants qui pourraient faire l’objet de sanctions, a-t-il ajouté.

Prof Jean-Faustin Simba a profité de l’opportunité pour non seulement demander à ses étudiants de reprendre le chemin des auditoires afin de capitaliser le délai imparti par le ministère du tutelle mais également de manière particulière aux finalistes de renouer avec leurs équipes d’encadrement pour continuer avec leurs recherches afin que les résultats de ces recherches soient prêts avant la date critique de dépôt et défenses de travaux académiques. ACP/Fng/Fmb/Thd