Plaidoyer pour le  développement  du  partenariat entre le secteur d’état civil et sanitaire

0
400

Kinshasa, 11 août 2020 (ACP).- le Vice Premier ministre ministre de l’intérieur sécurité et Affaires coutumières Gilbert Kankonde Malamba a appelé le gouvernement congolais à développer et à renforcer son partenariat  entre le secteur de la santé et le système et l’état civil en vue d’assurer la continuité de l’enregistrement des naissances et des décès dans les situations d’urgence.

Cet appel a été lancé mardi à Kinshasa en marge de la célébration de la journée africaine consacrée à l’état civil, commémorée le 10 Août de cette année,  sous le thème  » Enregistrement des faits d’état civil et  statistiques de l’état : un service essentiel pour surveiller et atténuer l’impact des situations d’urgence« 

Le patron de la Territoriale a souligné que ces situations d’urgence telles que  la Covid-19, les crises d’Ebola, les déplacements causés par des catastrophes naturelles et les conflits ont laissé  de milliers de  personnes sans preuves de leur identité juridique et par conséquent ne peuvent acquérir une nationalité, avant de souligner qu’un système d’enregistrement des faits d’état civil qui fonctionne d’une façon optimale fournit aux citoyens d’un pays des documents d’identité légaux  , à commencer  par  un acte de naissance qui prouve leur statut juridique et contribue à la sauvegarde de leur droits tout au long de leur vie.

Pour Gilbert Kankonde, un enregistrement continu et universel  à l’état civil   et la production des statistiques de l’état sont des fonctions essentielles pour le gouvernement afin de  procéder à la planification des projets de développement à caractère social. ACP/Fng/Fmb/Thd