Quelques 20.000 jeunes mineurs ciblés pour une formation dans l’agriculture au Lualaba

0
667

Kinshasa, 11 août 2020 (ACP).- Quelque 20.000 jeunes seront évacués de mines pour une formation technique sur l’agriculture dans un centre agropastoral à construire sur financement de la BAD (Banque africaine de développement), dans la province de Lualaba.

Le député de Kolwezi, Patient Malandji qui  a livré cette information à l’ACP lundi dans  à l’aéroport international de Ndjili, a précisé que ce centre sera construit grâce à une enveloppe de 84 millions USD de la BAD  destinée aux provinces du Haut-Katanga et du Lualaba qui veut, à travers ce projet, garantir l’avenir de la jeunesse par une réinsertion sociale, particulièrement dans l’agriculture. Cette formation sera totalement prise en charge par le pouvoir public, a-t-il indiqué, avant d’évoquer la question de sécurité et ses dégâts sur  les jeunes et sur l’environnement dans l’exploitation artisanale de minerais au Lualaba.

A Ce sujet, l’élu de Kolwezi a affirmé que le gouvernement provincial a mis fin à l’exploitation artisanale des mines dans les quartiers de la ville et s’est engagé à mettre à la disposition de coopératives reconnues officiellement et aux populations organisées des zones d’exploitation artisanale. A sujet, il a fait état de la construction d’un centre de négoce à Kolwezi, à hauteur de 28 millions USD, dans l’objectif de canaliser la production artisanale, afin qu’elle profite à la population en termes de quantité, de qualité et de prix.

Il a, en outre,  rappelé la structure mise en place par le gouvernement, l’Entreprise générale du cobalt «EGC» chargée d’encadrer la production artisanale du cobalt dans la province du Lualaba.  Par ailleurs, M. Malandji a déploré les vols des conducteurs en cuivre de transport d’électricité dans la province, soutenant que les services  de sécurité doivent travailler davantage pour  démasquer et décourager les acheteurs. ACP/Fng/Fmb/Thd