Dossier spoliation : l’ACP/Katanga salue les efforts du DG Kaboyi

0
116

Lubumbashi, 12 août 2020 (ACP).-Le directeur provincial de l’Agence Congolaise de Presse (ACP) du Katanga, Fortunat Shimba Muteba, a salué les efforts consentis par le DG de l’ACP, Lambert Kaboyi, qui ont permis à l’entreprise de gagner  le procès qui l’oppose  au nommé  Jean Panzu Boaz  sur la spoliation de la concession de l’Agence.

Fortunat Shimba Muteba, l’a indiqué dans un message de félicitation au conseil d’administration, au directeur général, Lambert Kaboyi et à toute la communauté «Acpienne», à l’occasion du 60ème anniversaire de création de ce média public, a fait savoir qu’il est lui-même témoin des progrès réalisés au sein de l’Agence.

Pour lui, cet  anniversaire passé sous le signe de la méditation marque un nouveau départ sur la voie de redorer le blason de ce média public afin de lui permettre de récupérer sa place dans le concert des grandes agences de presse internationales.

A ce sujet, il évoque la belle époque de l’AZAP sous la deuxième République où elle disposait d’un important réseau des représentations en provinces, qui lui permettaient de couvrir l’actualité du Congo profond et à l’étranger avec des bureaux dans les grandes capitales à travers les cinq continents.

« Cela n’est possible, qu’avec le travail à abattre par le personnel et le soutien du gouvernement central de la RDC », note-t-il, avant d’inviter  ses collaborateurs à un travail assidu dans le but de concrétiser ce souhait.

Il sied de rappeler que le tribunal a condamné Jean Panzu Boaz à 20 ans de servitude pénale principale  et 20 mois de servitude principale pour faux en écriture. Il est aussi condamné à payer à la partie civile la somme de 10.000.000 Fc au titre de dommages-intérêts.

En outre, la juridiction a mis les frais d’instance à charge du cité Panzu, récupérable par 10 jours de contrainte par corps. ACP/KJI