La RDC et la Tunisie pour la coopération sur la formation dans le secteur du tourisme

0
107

Kinshasa, 12 aout 2020(ACP).– Le ministre du Tourisme, Yves Bunkulu Zola a échangé, mardi dans son cabinet, avec le premier secrétaire de l’ambassade de la Tunisie  en République Démocratique du Congo, Nebil Masmoud, sur la nécessité de privilégier la coopération entre les deux pays sur la formation en matière de tourisme, indique la cellule de communication dudit ministère dans un document parvenu mercredi à l’ACP.

Selon la source, outre la formation, les deux nations    envisagent également d’élargir ce partenariat dans le cadre du partage d’expériences et de transfert des technologies dans ce secteur.

Ledit projet, indique la source, porte sur les infrastructures et les investissements dans le domaine de tourisme, précisant que cette entente s’inscrit dans la cadre du partenariat gagnant-gagnant entre les deux pays.

Les deux personnalités ont réaffirmé la volonté des deux Etats de finaliser ce projet de partenariat afin  de développer davantage la coopération bilatérale  dans le domaine touristique.

La RDC et la Chine pour un accord de partenariat sur la promotion du secteur touristique

Par ailleurs, indique la même source, le ministre du Tourisme, Yves Bunkulu Zola s’est entretenu lundi avec l’ambassadeur de Chine en RDC, Zhun Jung, sur la possibilité de travailler ensemble afin de promouvoir la coopération  dans  le secteur touristique congolais.

Selon la source, les échanges entre les deux personnalités ont tourné autour de la coopération dans le domaine de la formation professionnelle avec l’appui des entreprises chinoises et congolaises.

M. ZHUN JUNG a indiqué à la presse que le but de cette coopération envisagée est de promouvoir le secteur touristique au service de la population, ajoutant que la RDC est un grand pays d’Afrique qui dispose des ressources touristiques de première qualité dans le monde. Et la Chine par contre est le premier pays qui exporte des touristes à l’étranger, précise la même source.

« L’année dernière, plus de 150 millions de chinois ont voyagé à l’étranger avec une consommation de 127 milliards de dollars sur place », a révélé l’ambassadeur.

Le diplomate chinois a  estimé que la pandémie du coronavirus est une menace pour le monde entier. Avec la RDC, la Chine a mené une coopération fructueuse dans le combat contre la Covid-19 qui constitue un obstacle dans le développement touristique, car elle empêche les touristes de voyager à travers le monde, a-t-il fait savoir.

Il a rappelé que ce virus est encore là et qu’il n’est pas encore parti. D’où la nécessité de continuer le combat par une vigilance accrue, le contrôle des gestes barrières et la sensibilisation de la population. ACP/ZNG/KJI