Zéphyr Kanyinda envisage la  formation des formateurs pour les 185 entités subdélégataires de la LINAFJ

0
451

Kinshasa, 11 août 2020 (ACP).- Zéphyr Kanyinda, président de la Ligue nationale de football des jeunes (LINAFJ) envisage la  formation prochaine des formateurs pour les 185 entités subdélégataires de cette entité sportive, a-t-il déclaré mardi, dans un entretien qu’il a accordé à Top Congo, une radio émettant à Kinshasa.

Le président Zéphyr a indiqué au cours de cet entretien que la LINAFJ voudrait s’approcher de la Direction technique nationale (DTN) de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) en vue de sa collaboration pour la formation des formateurs, en nombre consistant  dont cette ligue nationale a besoin pour l’encadrement de ces jeunes qui ont choisi le football comme profession.

Zéphyr Kanyinda a estimé que pour que les 185 entités subdélégataires  éparpillés à  travers le territoire national bénéficie de cet encadrement, la LINAFJ aura besoin de l’accompagnement des autorités politico-administratives du pays dans l’encadrement de la jeunesse congolaise.

« Nous voulons avoirs des formateurs partout à travers le pays pour les 185 entités que nous gérons. Seulement, la Direction technique nationale ne dispose pas assez d’encadreurs en nombre suffisant. Nous allons ainsi nous appuyer sur cette dernière pour nous en fournir à la hauteur de nos besoins et qui pourront descendre sur le terrain pour former les entraîneurs là où ils sont. Organiser ces différentes formations à Kinshasa serait un handicap pour ces entraîneurs d’effectuer le déplacement de la capitale », a-t-il dit en substance.

Le président de la LINAFJ, Kanyinda  pense que le travail que la Ligue de football des jeune qu’il dirige exige un coup d’œil  des autorités politico-administratives du pays au regard de certains faits sociaux vécus de façon récurrente au pays et qui pourraient perturber l’ordre qu’il voudrait dans cet encadrement des jeunes.  ACP /AWA