Le ministre de la Coopération internationale et intégration régionale s’imprègne des avancements du projet  «Grand Inga 3»

0
219

Kinshasa, 13 août 2020 (ACP).- Le ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale et intégration régionale, Pépin Guillaume Manjolo, le vice-Ministre des Ressources hydrauliques et de l’électricité, Papy Mpungu et le Chargé des missions du Chef de l’État en charge de l’Agence pour la Promotion et le développement du projet Grand Inga (ADPI), Bruno Kapandji, se sont réunis mercredi à Kinshasa pour échanger des vues sur l’avancement du projet «Grand Inga 3», indique un communiqué de  presse dudit ministère reçu jeudi à l’ACP.

Le communiqué indique que cette réunion a connu également la participation des Ambassadeurs des pays traversés par la ligne de transmission d’énergie du Grand Inga vers la République Sud-Africaine.

Selon la source, au cours de cette réunion, le Chargé des Missions du chef de l’État a passé en revue la vision, les objectifs, les stratégies et les modes d’exécutions dudit projet  qui entend doubler le taux d’accès de la population congolaise à l’électricité et garantir la fourniture de l’énergie électrique en République démocratique du Congo (RDC). Ce projet, a-t-il ajouté, veut également  faire de la RDC, une puissance énergétique et environnementale capable de fournir à tout congolais et à l’industrie, une énergie fiable et bon marché.

Pour le ministre de la coopération Internationale, le projet «Grand Inga 3» est un  symbole de l’industrialisation congolaise qui permettra de consolider la coopération et le commerce entre la RDC et les pays membres de la SADC.

Selon le Vice-Ministre des Ressources Hydrauliques et de l’Electricité, «Grand Inga3» va non seulement garantir la fourniture de l’électricité en RDC,  mais aussi il permettra d’augmenter les recettes de l’État et développer d’autres secteurs.

Pour rappel, le projet «Grand Inga 3» comprend  six phases. La première est entrée, depuis le 7 août dernier, dans sa phase déterminante avec la fusion des consortiums chinois et espagnol impliqués dans le développement dudit projet. ACP/ODM/Fmb/NKV